Clôture de la série de séminaire sur le système Onusien -(TECHNOLAB-ISTA)


La série de conférences et de séminaires, initié par l’Institut des Technologies appliquées TECHNOLAB-ISTA depuis le 13 novembre, a pris fin le vendredi 19 novembre 2021.Durant une semaine les étudiants de TECHNOLAB-ISTA ont été édifiés sur le mode de fonctionnement des agences du système Onusien.

L’initiative s’inscrit dans le cadre du partenariat institutionnel que l’Institut Supérieur de Technologies Appliquées entretient depuis environ cinq ans avec l’Association « universitaires sans frontières »de la France.

Selon le Pr Xavier Alphaize, vice-président de l’association « Universitaire sans frontière », la série de séminaires avaient pour objectif de faire découvrir aux étudiants de master les rouages du des organisations du système des Nations Unies. « Qu’ils aient la possibilité de réfléchir sur le rôle des Nations Unies mais également voir dans quelles mesures ils peuvent s’impliquer dans des activités engagées par les Nations Unies avec le gouvernement maliens à travers les programmes qui sont réalisés », a-t-il expliqué.

Et d’appeler à la pérennisation. « Je souhaite avec Technolab-Ista et les organisations des Nations Unies qu’une continuité puissent être faite. C'est-à-dire que les étudiants puissent avoir accès aux rapports qui sont préparés par les Nations Unies pour des travaux éventuels de mémoire qui puissent participer aux travaux qui sont faits sur le terrain », a-t-il espéré.

« Ce qui est important c’est que les étudiants, une foi sur le marché du travail soient armés soit à travers les activités qu’ils souhaitent engagés eux-mêmes soit, dans les démarches qu’ils vont engager pour trouver du travail qu’ils tiennent de ces dimensions nouvelles », a ajouté le Pr Xavier Alphaize.

De son coté, le président de TECHNOLAB-ISTA Daouda Diakité, a souligné que les étudiants en masters de l’institut ont eu une semaine d’interaction avec différents acteurs des agences du système des Nations Unies au Mali. « Nous avons d’abord reçu le coordinateur du système des Nations Unies, la Banque Mondiale, la FAO, l’OIM, l’OIT, MUNISMA », a-t-il détaillé.

Se prononçant sur les avantages et les opportunités de l’initiative , Daouda Diakité il a souligné que cette occasion a permis d’apercevoir beaucoup d’autres axes qui pourraient développer avec les organismes Onusiens, « il y a d’abord les facilités de stage pour nos étudiants ;dissiper les étudiants qui ont une vision un peu vaste de comment fonctionne ces institutions, faire aussi une ouverture à l’internationale sur ces organismes nationaux et comment avoir les perspectives d’intégration »,a-t-il précisé .



« Globalement tout s’est bien déroulé, on compte désormais instaurer au niveau de l’école une semaine du partenariat institutionnel à partir de 2022 durant laquelle Les institutions financières, même les projets aux Mali dont les principaux agents axés sur des projets passeront au de l’école faire des séminaires d’appui pour les étudiants », a-t-il annoncé.

A son tour, Yacouba Diarra, étudiant en Gestion des Ressources Humaines master 1 à TECHNOLAB-ISTA, n’a pas caché sa satisfaction, « j’ai appris beaucoup de chose sur ces organismes des Nations Unies à savoir leurs rôles ; leurs modes de fonctionnement dans les pays, leurs mandats, leurs domaines d’intervention etc. ».

Abordant dans le même sens, Djeneba Koné, étudiante à TECHNOLAB-ISTA, a déclaré que la série de séminaire qui s’est tenue à l’Institut lui a été beaucoup bénéfique, « j’ai appris des choses que j’ignorais sur ces agences du système des Nations Unies. L’histoire relaté par chacun des chefs de projets des agences du système Onusien m’a inspiré », a-t-évoqué.

Enfin, elle a souhaité que président de TECHNOLAB-ISTA Daouda Diakité et ses partenaires de l’Association « universitaires sans frontières » multiplient ce genre d’action en faveur des étudiants.

CCOM /TECHNOLAB-ISTA

7 vues0 commentaire